Que faire quand on est victime de dommages corporels après un accident routier

Que faire quand on est victime de dommages corporels après un accident routier

novembre 9, 2021 Droit Uncategorized 0

Beaucoup de personnes se demandent comment elles doivent agir quand elles se retrouvent confrontées à un accident de la route qui a entraîné des dommages corporels. Ou plutôt non justement et c’est bien là le problème, elles ne se questionnent pas nécessairement plus que ça et se laissent guider par leur assurance pour la procédure d’indemnisation consécutive à leur accident routier (ou autre). C’est un problème dans la mesure où les critères qui font qu’une personne va pouvoir bénéficier de la juste indemnisation à la suite d’un accident de la route avec des dommages corporels sont souvent soit méconnus, soit sciemment ignorés par les assureurs et les victimes le sont alors une deuxième fois. Ce n’est pas acceptable vous n’en disconviendrez pas et c’est la raison pour laquelle il faut s’appuyer sur les services d’un avocat.

Nous allons donc voir ensemble dans cet article le fait de s’appuyer sur les services d’un avocat, la manière dont se passe l’indemnisation des victimes de dommages corporels et nous verrons enfin le fait qu’il ne faille pas faire l’économie d’une démarche d’indemnisation à partir du moment où il n’y a pas de tiers responsable de l’accident.

Faire appel à un avocat en accident de la route

Comme nous venons de le voir, bien malheureusement, si vous ne vous appuyez pas sur les services d’un avocat, il y a toutes les chances que vous soyez « victime » une seconde fois en ne bénéficiant pas de l’indemnisation à laquelle vous pouvez prétendre et que celle-ci soit amoindrie.

À partir de là, la meilleure solution est de faire appel à un avocat en accident de la route pour que ce dernier puisse vous obtenir la juste indemnisation, celle à laquelle vous avez droit ! Ainsi par exemple, si vous habitez dans la métropole lilloise ou dans les Hauts-de-France, vous pouvez faire à maître Régley, avocat en accident de la route à Lille et dans le Nord Pas-de-Calais qui défend les victimes d’accidents de la route depuis plusieurs années.

Voir aussi :  Grève contrôleur aérien : analyse de l'efficacité de la nouvelle loi

Comment se passe l’indemnisation des victimes de dommages corporels ?

Quand une personne subit un préjudice corporel et qu’il s’agit d’établir l’indemnisation à laquelle elle peut prétendre, il faut alors s’appuyer sur la nomenclature Dintilhac. Cette nomenclature, appelée ainsi du nom de son créateur (le magistrat Jean-Pierre Dintilhac) et créée en 2005 est aujourd’hui le document de référence incontournable en matière de préjudice corporel pour en indemniser les victimes. En effet, cette nomenclature permet d’établir, en fonction d’une liste de préjudices, les différentes indemnisations auxquelles peuvent prétendre les personnes victimes de préjudices corporels. Le but de cette nomenclature est de ne rien laisser au hasard de manière à ce que la réparation puisse être la plus juste et la plus complète que possible. La nomenclature Dintilhac comprendra ainsi des postes de préjudice tels que l’incidence professionnelle, les frais de véhicule adapté, le préjudice d’établissement, le préjudice d’agrément, les frais divers des proches, la perte de gains actuels avant consolidation, etc.

En faisant appel à un avocat en accident de la route, les personnes qui sont victimes d’un accident routier pourront faire appliquer efficacement cette nomenclature et bénéficier ainsi d’une indemnisation conforme à la réalité des préjudices qu’elles subissent (elles-mêmes, ainsi que leurs proches).

Et que faire s’il n’y a pas de tiers en cause ?

C’est un cas de figure courant également, celui des personnes qui n’osent pas prendre contact avec leur assurance dans la mesure où il n’y a pas un tiers responsable. Pourtant, y compris dans une telle situation, la garantie conducteur permet sous certaines conditions d’obtenir l’indemnisation du dommage corporel subi. Il ne faut pas sous-estimer ce type de contrat qui peut prendre en charge jusqu’à des sommes très conséquentes en matière d’indemnisation à la suite d’un accident de la route.
Pour toutes les raisons que nous venons d’évoquer, quelle que soit la typologie de l’accident de la route ayant entraîné un dommage corporel, il est essentiel que les personnes qui en sont victimes fassent appel à un avocat en droit routier et en dommage corporel pour les accompagner dans les différentes démarches jusqu’à la juste indemnisation ce qui ne pourra être fait si elles se contentent de contacter leur assurance.

Voir aussi :  Comment régler un litige sur un prêt auto ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *