Que se passe-t-il lorsque vous êtes responsable d’un accident de voiture ?

Que se passe-t-il lorsque vous êtes responsable d’un accident de voiture ?

janvier 20, 2022 Droit Uncategorized 0

Lorsque vous êtes impliqué dans un accident de voiture causé par quelqu’un d’autre, vous connaissez déjà le baratin : vous pouvez être en droit de demander une indemnisation pour les factures médicales, les dommages matériels et autres pertes auprès de la compagnie d’assurance du conducteur responsable.

Mais que se passe-t-il si c’est vous qui avez provoqué l’accident ? Que vous ayez regardé votre téléphone portable, que vous ayez fait un excès de vitesse ou que vous n’ayez tout simplement pas cédé le passage comme vous le deviez, la culpabilité et le stress peuvent vous donner l’impression de vous noyer.

Heureusement, il existe toujours un moyen de récupérer vos pertes. Sur cette page, nous vous expliquons tout : ce qu’il faut faire après un accident de voiture, les options de couverture d’assurance et quand et pourquoi engager un avocat spécialisé dans les accidents de voiture.

Aujourd’hui, avocat-accident-de-la-route.fr vous propose son guide : Que se passe-t-il lorsque vous êtes responsable d’un accident de voiture ? Vous pensez peut-être que les avocats spécialisés dans les accidents de voiture n’aident que les victimes innocentes d’accidents de voiture, mais il existe de nombreuses façons dont un avocat peut vous aider même si vous pensez avoir causé un accident. Il vaut toujours la peine de discuter de la situation avec un cabinet d’avocats. Choisissez-en un qui traite régulièrement tous les types de cas d’accidents de la route !

Que faire après avoir causé un accident de voiture ?

Si vous pensez (ou savez) que vous venez de causer un accident de voiture, restez calme. Il y a des mesures importantes à prendre après un accident, que vous soyez fautif ou non, et vous devez rester concentré pour vous assurer que vous faites et ne faites pas certaines choses.

Tout d’abord, vous ne devez en aucun cas quitter le lieu de l’accident. Si un conducteur sait qu’il a enfreint la loi ou qu’il peut faire l’objet d’autres citations ou d’accusations criminelles, il peut être tenté de partir pour éviter les conséquences de ses actes. Toutefois, si vous quittez le lieu de l’accident, vous risquez d’être arrêté et de faire l’objet de graves accusations criminelles pour délit de fuite, en plus de votre responsabilité dans l’accident. Il est toujours préférable de s’arrêter conformément à la loi.

Vous devez au moins échanger vos coordonnées et vos informations d’assurance avec le ou les autres conducteurs impliqués. S’il y a un certain nombre de dommages matériels ou si quelqu’un a été blessé dans l’accident, vous devrez probablement le signaler aux autorités. (Par exemple, en vertu de la loi du Texas, vous êtes tenu de signaler une collision si elle entraîne des blessures, un décès, des dommages matériels supérieurs à 1 000 $ ou des dommages matériels qui rendent un véhicule impossible à conduire).

Voir aussi :  Quel est le délai spécifique pour l'action en réparation d'un dommage corporel ?

Pendant que vous attendez la police, restez aussi discret que possible. Dans certaines situations, l’autre conducteur peut essayer de vous confronter ou de manifester sa colère à propos de l’accident. Faites de votre mieux pour garder les pieds sur terre et ne reconnaissez pas la faute et ne vous excusez pas. Il peut être trop facile de commencer à s’excuser d’avoir été distrait ou de ne pas avoir remarqué l’autre voiture. C’est une erreur, car vous ne devez jamais admettre une quelconque négligence de la part de l’autre conducteur. Même si vous vous sentez nerveux, vous devez éviter ce qui suit :

  • Discuter de ce que vous faisiez avant l’accident.
  • parler de la personne qui, selon vous, est à blâmer
  • présenter des excuses ou faire des déclarations qui pourraient indiquer que vous étiez en faute
  • poser des questions à l’autre conducteur pour essayer de déterminer s’il a lui aussi commis une erreur.

Restez poli, mais limitez les communications au minimum. Déterminez si quelqu’un est blessé et fournissez les informations de base dont le conducteur a besoin, puis attendez calmement l’arrivée du personnel médical et de la police. Même si l’autre conducteur se montre agressif, vous ne devez jamais être agressif ou sur la défensive en retour.

Lorsque la police arrive, restez courtois et donnez-lui une déclaration de base sur la façon dont l’accident s’est produit. L’une de leurs tâches sur le lieu de l’accident est de remplir un rapport de police. Pour ce faire, ils vous poseront des questions et examineront les dommages causés à vos véhicules. Si vous pouvez dire que votre voiture est entrée en collision avec l’autre, n’ajoutez jamais de détails tels que « J’étais distrait et j’ai heurté la voiture. » Évitez d’avouer pourquoi vous pensez être en faute, car tout ce que vous direz sera utilisé contre vous par la suite.

Il est également important de recueillir des preuves sur les lieux de l’accident si vous êtes en bonne condition physique pour le faire. Dans certains cas, il peut y avoir des preuves que vous avez partagé la responsabilité avec l’autre conducteur, ce qui peut être extrêmement précieux.

Suivez les étapes suivantes pour commencer à rassembler des preuves dès que l’accident se produit :

  • Recueillez les noms et les coordonnées de toutes les personnes impliquées dans l’accident.
  • Recueillez les noms et coordonnées de tous les témoins et demandez si quelqu’un a filmé l’accident avec son téléphone.
  • Vérifiez s’il y a des caméras dans les environs qui ont pu filmer l’accident (caméras de tableau de bord, caméras de sonnette, caméras de feux de circulation, caméras de surveillance des entreprises voisines, etc.)
  • Utilisez votre smartphone pour prendre des photos de la scène, y compris de tous les véhicules et des dommages, des débris, de l’état de la route et d’autres facteurs environnementaux.
Voir aussi :  Que faire après une licence en droit ?

Si vous êtes blessé, consultez un médecin dès que possible. Il est important d’obtenir le traitement dont vous avez besoin afin de minimiser les complications et le temps de récupération de vos blessures. Les dossiers médicaux servent également de preuve de vos blessures et de vos dépenses liées à l’accident.

Une fois votre état stabilisé, il est important d’informer votre compagnie d’assurance de ce qui s’est passé. Nous savons que vous n’avez pas hâte de passer cet appel, mais c’est nécessaire. Ne faites aucune déclaration officielle sur la façon dont l’accident s’est produit, mais faites-leur savoir qu’un accident a eu lieu.

Ensuite, contactez un avocat expérimenté en matière d’accidents de voiture. Si l’accident est de votre faute, pourquoi auriez-vous besoin d’un avocat ? Beaucoup de gens posent cette question parce qu’ils ne savent pas comment un avocat peut les aider s’ils sont fautifs. Cependant, vous seriez surpris des nombreux avantages qu’il y a à faire évaluer votre situation et vos options par un avocat. La connaissance est un pouvoir, et vous ne devriez pas avoir à faire face à ce problème seul !
Et si vous n’étiez que partiellement responsable ?

Quelle est la raison numéro un pour laquelle vous devriez toujours discuter en profondeur de votre accident avec un avocat ? Il peut vous dire si vous avez une chance de récupérer votre argent. En fait, un cabinet d’avocats peut faire plus que cela ; il peut mener une enquête professionnelle et examiner toutes les preuves pertinentes pour déterminer la responsabilité.

Un conducteur partiellement responsable peut-il quand même demander réparation ? Contactez vite votre avocat spécialisé en accident de la route !

Et si vous n’étiez que partiellement responsable ? Faites appel à un avocat

Quelle est la raison numéro un pour laquelle vous devriez toujours discuter en profondeur de votre accident avec un avocat ? Il peut vous dire si vous avez une chance de récupérer votre argent. En fait, un cabinet d’avocats peut faire plus que cela ; il peut mener une enquête professionnelle et examiner toutes les preuves pertinentes pour déterminer la responsabilité.

Deux conducteurs peuvent partager la responsabilité d’un accident si, par exemple, ils font tous deux marche arrière dans un parking et se heurtent. Votre pourcentage de responsabilité sera déterminé et vos pertes seront calculées. Votre pourcentage de responsabilité réduira le montant de l’indemnisation que vous pourrez recevoir.

Un avocat spécialisé dans les accidents de voiture peut déterminer le montant de vos pertes et s’assurer que vos droits restent protégés. Un avocat peut s’assurer que vous ne payez pas plus que ce qui est juste.
Votre taux d’assurance automobile

Voir aussi :  Qu’est-ce que la Jurisprudence et Comment Influence-t-elle le Droit ?

Si vous êtes responsable d’un accident de voiture, vos taux d’assurance automobile peuvent augmenter lorsque vous renouvelez votre police. Si vous êtes curieux de savoir si vos primes d’assurance automobile vont augmenter, contactez votre compagnie d’assurance.

Si vous vous demandez ce qui se passe si vous êtes responsable d’un accident de voiture, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul et que vous pouvez obtenir de l’aide.

Accident de la route : votre couverture d’assurance

Même si vous déposez une demande d’indemnisation auprès de votre propre compagnie d’assurance, restez prudent. Les compagnies d’assurance sont notoirement difficiles, même lorsqu’il s’agit d’aider leurs propres assurés. Il est sage d’avoir l’aide d’un avocat spécialisé dans les accidents de voiture.

Ce n’est pas parce que vous payez vos primes que votre assureur vous remettra automatiquement un trop-perçu lorsque vous le demanderez, même si votre police couvre votre demande. Vous pouvez être confronté aux mêmes difficultés que si vous déposiez une demande d’indemnisation contre la police d’un autre conducteur, et vous devriez bénéficier de la même qualité de représentation juridique dans cette situation.

Tout type de scénario d’accident de voiture peut être stressant et vous laisser bouleversé. La situation peut être encore plus inquiétante si vous pensez être responsable de l’accident. Il est important d’obtenir le soutien juridique dont vous avez besoin et de vous assurer que vous connaissez vos droits et toutes les possibilités de recouvrement financier.

Avoir une police d’assurance peut s’avérer utile lorsque vous êtes responsable d’un accident, mais sachez qu’elle peut ne pas être en mesure de couvrir équitablement les pertes. Il se peut que vous n’ayez pas à payer de votre poche les dommages subis par une personne, sauf si les coûts dépassent les limites de votre police d’assurance automobile. Si un conducteur blessé vous poursuit en justice pour obtenir une indemnisation supérieure à celle que votre police peut payer, vous pouvez être personnellement responsable de son indemnisation.

Si l’autre conducteur a subi des blessures graves ou s’il y a eu des décès, vous risquez d’être poursuivi en justice. Votre compagnie d’assurance peut parvenir à un accord sur un règlement avec la partie lésée, et il ne sera pas nécessaire d’aller en justice.

Les pertes que l’autre conducteur peut faire couvrir par votre compagnie d’assurance sont les suivantes :

  • les frais médicaux
  • la perte de revenus
  • Perte de capacité de gain
  • dommages matériels
  • la douleur et la souffrance.

En ce qui concerne vos propres dommages, si votre police comporte une garantie collision, elle devrait couvrir vos dommages, mais vous devrez quand même payer votre franchise.

Toute l’équipe d’avocat-accident-de-la-route.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *